L’appel à l’autorité

appelautorite2

Advertisements

6 commentaires sur “L’appel à l’autorité

  1. C’est la notion de preuve acceptable qui est un problème.
    Que ce soit des conspirationistes, des pseudo-médecins, ou des sceptiques-hystériques, , je les ai vu refuser des preuves claires et solides, avec des arguments défendables en surface, je dirais défendable devant la justice, c’est a dire formellement.
    J’ai vu les mêmes avaler ou proposer des preuves bidonés, qui sentaient le poisson pas frais, des modèles avec 500 ajustements,des extrapolations hasardeuses, des raisonnements anti-popperiens évidents, des exigences irréalisables envers leurs opposants (genre que l’avio des frères Wright traverse l’atlantique), des contrepreuves indiscutables.

    Alors d’une certaine manière l’argument d’autorité, si l’autorité est une personne capable d’analyser les preuves, est plus fiable puisque l’on peut se faire, sceptique ou pas, enfumer par un bon avocat.

    Bon je rigole, l’autorité est exactement comme les personne cité ci-dessus… parfois rationell, et parfois défenseur d’une science du cargo.

    A envisager aussi ce qu’en veille stratégique et guerre informationelle on appelle la « méta désinformation », c’est a dire accuser l’autre d’avoir des sources peu fiables, d’être un désinformateurs.

    On tombe dans le relativisme de Feyerabend dans lequel je vis avec douleur.
    l’incapacité pour les gens qui expérimentent un fait de convaincre malgré des preuves usuellement suffisantes, parce que l’autre est trop puissant et a trop à perdre, et n’avouera jamais.

    Si nos sources d’informations « crédibles », arrêtaient de parfois nous vendre du vent, de nous enfumer, et pire que tout de se faire prendre la main dans le sac en niant les faits, on leur ferait plus confiance, Les récents évènement ont terminé de me convaincre que nos sources « fiables » ne sont que des sources consanguines, isolée du monde.

    La défiance contre les sources d’information « officielles », contre les preuves « credibles » vient de ce que a diverses occasions on nous a manipulé…
    Il est vrai que parfois, souvent, c’est pour se faire enfumer par encore plus manipulateur…
    D’ailleurs j’observe parmis les sources alternative, des sources « dominantes » déguisées en « rebelles », afin que les brebies ne s’égarent pas… on y ajoute des manipulateurs, et il reste une infime minorité de sources bien informées, très biaisées mais variées, sur un petit sujet, des pépites d’or dans un tas de boue.

    J’ai pas de solution, a part la liberté d’expression et de critique, et le financement des recherches impopulaires à budget modeste, et la réduction de la Big Science. Il faut avant tout, la création d’iles cognitives indépendantes. Un consensus mondial, un cartel de revues à fort impact, c’est le paradis pour le groupthink.

    Heureusement avec l’effondrement de l’empire cognitif américain (qui contrôle l’EU), du consensus scientifique associé, et la monté d’un monde multipolaire autant au niveau géostratégique que scientifique, impliquant Chine, Russie, et bientôt afrique, devrait faire du ménage dans nos délire consensuels.

    Et je ne parle pas de trucs mineurs comme l’homéopathie… Je parle de trillion de dollars de pertes annuelles par mauvaise décisions, prises, mal prises ou pas prises.

    J'aime

    • . En dernière instance, on en revient toujours au fait que des preuves (solides évidemment, sans quoi ce ne sont pas des preuves), sont toujours supérieures à l’argument d’autorité.

      Tout le reste est fort intéressant mais sans lien avec l’objet de cette infographie.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s