[Trad] Les personnes atteintes de cancer recourant aux thérapies alternatives ont deux fois plus de risque d’en mourir

Le cancer face au chercheur, illustration de Baptiste Cazin

Ce billet en anglais à été posté par Steven Novella sur Neurologicablog le 20 juillet 2018.

C’est la deuxième étude en un an qui s’intéresse à l’issue pour les patients atteints d’un cancer et recourant à la médecine alternative, et qui montre un effet négatif sur leur survie. Skylar Johnson, était déjà l’auteur principal de la précédente étude. Celle-ci s’était intéressée à l’utilisation de traitements alternatifs au détriment de thérapies standards, alors que la nouvelle étude s’intéresse aux patients qui ont utilisé au moins une thérapie standard.

Dans cette étude publiée dans la revue JAMA Oncology, les chercheurs ont suivi une cohorte de 258 patients qui avaient recouru à la médecine alternative, et 1032 pour qui ce n’était pas le cas. Les chercheurs rapportent ainsi : Lire la suite

Les Amish, les vaccins et l’autisme

Une famille amish du Vieil Ordre, Lancaster County, Pennsylvanie, USA. Photo George Sheldon.

 

Introduction

Lors de discussions sur les méfaits supposés de la vaccination, il est quelque fois possible d’entendre l’argument selon lequel les Amish états-uniens seraient un exemple frappant du danger vaccinal. En effet, cette communauté religieuse refusant la vaccination, l’autisme y serait inexistant. Il s’agirait là donc d’une preuve formelle de la nocivité des vaccins, à l’origine de l’autisme dans les populations vaccinées. Il s’agit en réalité d’un mythe reposant sur quatre allégations pour l’heure infondée :

– les Amish ne pratiqueraient pas la vaccination

– les Amish ne connaitraient pas l’autisme

– les vaccins causeraient l’autisme

– le nombre de cas d’autisme aurait fortement augmenté au 20e siècle

Dans la suite de ce billet, nous allons voir ce qu’il en est. Lire la suite

Des nouvelles des OGM dans le Figaro

Saviez-vous que ces photos très connues ne démontrent rien scientifiquement, et pourraient tenir de la maltraitance animale ?

En France depuis quelques jours au moment où ce billet est écrit (le 07 juillet 2018, entre deux victimes de la rougeole), le sujet des OGM fait à nouveau surface. En effet, le journal « le Figaro » revient sur une très fameuse étude de 2012 à ce propos. Fait suffisamment rare pour être marquant : le journal s’intéresse à la science derrière la controverse publique en parlant de la faiblesse de l’étude originale, de l’impossibilité d’en répliquer les résultats, et par voie de conséquence, de ses résultats probablement Lire la suite

Revue de blogs – 16/04 au 22/04/2018 : Statines, chambre d’échos, pensée de groupe et littéralisme

 

Je vous propose un petit tour non exhaustif de la semaine de la blogosphère sceptique. N’hésitez pas à suivre ces blogueurs sur les réseaux, et à dévorer (avec esprit critique) leur contenu. La langue originale des billets est indiquée entre parenthèses.


Neurologicablog :
Le vrai problème des chambres d’échos (Anglais)

Dans ce billet, Steven Novella revient sur quelques données récentes à propos des chambres d’échos que constituent les médias et les réseaux sociaux.

Il est effectivement devenu commun d’entendre dire que ces derniers en particulier, les réseaux sociaux et plus globalement internet, n’ont pas véritablement satisfait les espoirs qu’ils alimentaient, à savoir rendre plus aisés l’information et l’échange de celle-ci. Au contraire, ils Lire la suite

Association entre prescription d’homéopathie et mauvaises pratiques de soins en Angleterre

Une équipe de l’université d’Oxford en Angleterre a récemment publié une étude des pratiques de soins des médecins généralistes anglais, intitulée « Is use of homeopathy associated with poor prescribing in English primary care? A cross-sectional study », dans le Journal of the Royal Society of Medicine. [1] Cette équipe, dirigée par Ben Goldacre (auteur du blog Bad Science), s’est intéressée en particulier à la prescription de remèdes homéopathiques par ces professionnels de santé.

L’homéopathie est effectivement emblématique des thérapies dites « alternatives », présentées comme « complémentaires » à la médecine scientifique (c’est-à-dire basée sur des méthodes d’évaluation et des preuves). Il importait donc pour les auteurs de comprendre dans quelle mesure l’homéopathie était prescrite par leurs confrères : s’inscrit-elle dans une dynamique de prescription particulière ? Est-elle ponctuelle ? Généralisée ? Lire la suite

Revue de blogs – 02/04 au 08/04/2018 : Interstitium, acupuncture, téléphones portables et pop culture

Structure de l’interstitium

 

Je vous propose un petit tour non exhaustif de la semaine de la blogosphère sceptique. N’hésitez pas à suivre ces blogueurs sur les réseaux, et à dévorer (avec esprit critique) leur contenu. La langue originale des billets est indiquée entre parenthèses.

Neurologicablog : La science et la pseudoscience de l’interstitium (anglais)

Steven Novella revient sur la publication récente d’une étude sur l’interstitium, sur laquelle se sont jetés allègrement nombre de médias, dont des médias scientifiques.

L’interstitium serait potentiellement un nouvel organe, constitué de cavités contenues dans les tissus conjonctifs et dans lesquelles circule de la lymphe, ce qui pourrait donner à l’ensemble un rôle particulièrement important dans les mécanismes de l’immunité. De manière assez intéressante, l’interstitium n’aurait pas été particulièrement connu avant cela à cause des Lire la suite

Revue de blogs – 19 au 25/03/2018 : #FakeMed, apithérapie, rhétorique et OGM Bt.

L’apipuncture consiste à faire de l’acupuncture en utilisant la piqûre d’abeilles vivantes.

Je vous propose un petit tour non exhaustif de la semaine de la blogosphère sceptique. N’hésitez pas à suivre ces blogueurs sur les réseaux, et à dévorer (avec esprit critique) leur contenu. La langue originale des billets est indiquée entre parenthèses.

La Menace Théoriste : FakeMed – Médecines alternatives et sophismes dans les médias. (Français)

Le 18 mars 2018, 124 médecins ont co-signé une tribune dans Le Figaro afin d’alerter sur l’emprise des pseudo-médecines alternatives aussi bien chez nombre de professionnels de santé, mais, comme l’ont confirmé les réactions à cette tribune, également dans les médias.

La réaction probablement la plus emblématique s’est rapidement révélée être celle de Lire la suite

Des nouvelles de la momie Ata

La momie nommée Ata ne mesure qu’une quinzaine de centimètres.

La momie Ata, dont l’aspect sera sans doute familier à qui s’intéresse à la fois aux allégations ufologiques et à l’étude des momies anciennes, aurait été trouvée emballée dans des tissus et une poche de cuir au début des années 2000 dans la ville abandonnée de La Noria, dans le désert d’Atacama au Chili. Fait remarquable et troublant, le spécimen n’était pas plus long qu’un stylo. Le squelette semblait très complet, mais certaines anomalies frappaient immédiatement les observateurs. Il possède en effet 10 côtes au lieu de 12, de très grandes orbites et un crâne allongé verticalement.

En 2013, le spécimen apparait dans le documentaire ufologique Sirius, de Steven Greer. Plus récemment, des scientifiques se sont -à nouveau- penchés dessus. Leurs conclusions, publiées le 22 mars 2018 dans le journal Genome Research [1], ne pointent pas vraiment vers l’hypothèse UFO Lire la suite

[Trad] Message aux enseignants ! Pour une éducation basée sur les preuves

Cet article à été posté par Ben Goldacre sur Bad Science le 15 mars 2013.

NDT : Too Long ; Won’t Read :

– Ben Goldacre a écrit ce billet en 2013 pour la défense d’un enseignement basé sur des preuves au Royaume-Uni.

– Les principes et les situations ici énoncées se transposent assez bien au contexte actuel français de création du Conseil Scientifique de l’Éducation Nationale.

– La pratique basée sur les preuves (EBP – Evidence Based Practice) a été adoptée il y a des décennies en médecine notamment, en rencontrant les mêmes résistances infondées que dans l’éducation à l’heure actuelle. On n’imagine plus aujourd’hui une médecine qui ne soit pas EBP.

– L’EBP a montré sa faisabilité et son utilité dans de nombreux domaines en dépit des mythes, incompréhensions et rejets de principe qui la précèdent.

– Ces mythes reposent sur des allégations pseudo-éthiques et des arguments de la complexité irréductible qui mettraient l’éducation en dehors de toute possibilité de pratique scientifiquement fondée. Il apparait au contraire que l’opposition de principe à l’EBP est contraire à l’éthique, et que l’allégation d’une trop grande difficulté revient à nier la possibilité de réaliser n’importe quelle étude quantitative dans n’importe quel autre domaine.

– Il est urgemment nécessaire de former les enseignants à la culture scientifique (comment on fait la science, comment on sait ce que l’on sait, comment on sait que quelque chose fonctionne) et de créer des structures soutenant des réseaux d’enseignants et de chercheurs engagés dans la recherche scientifique sur l’éducation afin de répondre avec fiabilité aux attentes réelles des praticiens sur le terrain.

J’ajoute à la fin du billet la vidéo d’une discussion entre Roland Goigoux et Franck Ramus sur ce qu’est la recherche scientifique sur l’éducation au delà des épouvantails qui lui sont opposés et son besoin dans le contexte particulier de la France. Vous pourrez également trouver les liens vers deux groupes de discussion Facebook ayant pour thème l’Evidence Based Education et l’enseignement sous l’œil du scepticisme scientifique.  Lire la suite

[Trad] L’effet « backfire », pas si important que ça.

Cet article a été publié par Steven Novella sur Neurologicablog le 4 janvier 2018.

Des recherches ont montré par le passé que lorsque nous étions confrontés à des faits contraires à nos croyances idéologiques, un certain pourcentage d’entre nous allait ignorer ces faits. C’est ce qu’on a appelé l’effet backfire. Cette notion a rapidement été adoptée par les sceptiques scientifiques, car elle semble confirmer notre expérience selon laquelle il est vraiment très difficile de faire changer quelqu’un d’avis.

Cependant, une publication plus récente suggère que l’effet backfire pourrait Lire la suite