Non, les remèdes homéopathiques ne font pas du « détox » de Roundup : une évaluation de la dernière étude de Séralini (~13 min)

Cet article est une traduction de No, homeopathic remedies can’t “detox” you from exposure to Roundup: Examining Séralini’s latest rat study, publié sur le blog The Logic of Science.

rat
Image de Mark Philpott, partagée grâce à la license Creative Commons

Un des objectifs principaux de ce blog est de donner des outils au grand public pour évaluer les articles scientifiques. J’ai ainsi déjà écrit une série de billets où je dissèque des articles scientifiques et explique en quoi ils sont robustes ou au contraires peu fiables (voir par exemple les billets sur le Splenda, les OGM, les vaccins). Ces billets ont comme double objectif à la fois de faire du debunking de résultats scientifiques douteux mais également d’apprendre aux gens à penser de façon critique. Voici une occasion de revisiter le sujet. La semaine passée, quelqu’un m’a montré une récente étude censée, d’après mon interlocuteur, prouver que le détox est légitime et qu’il existe des remèdes naturels permettant au corps de se débarrasser des toxines. L’étude en question est « Dig1 protects against locomoter and biochemical dysfunctions provoked by Roundup ». Comme vous pouvez sans doute déjà l’imaginer, c’est un article qui n’a rien d’exceptionnel. À vrai dire, il est tellement mauvais qu’il m’a semblé être un excellent candidat pour illustrer toutes les choses auxquelles il faut être vigilant dans la lecture d’un article scientifique. Je vais résumer les points principaux ci-dessous, mais je vous encourage à lire le papier vous-même et tenter de repérer les problèmes qui s’y trouvent avant de continuer votre lecture. Lire la suite

Publicités