DéTwitterisation : les moustiques OGM (Matadon)

Lutte anti-moustiques à Jakarta, en Indonésie. Crédit Achmad Ibrahim, AP Photo

Matadon est un Youtubeur et twittos qui traite principalement d’agriculture et de végétaux, de par sa formation en protection des plantes. Il s’est tout récemment fendu d’une série de tweets à propos d’une sombre histoire de moustiques génétiquement modifiés résistants lâchés dans la nature, issue d’un communiqué de presse douteux et relayée spectaculairement mal par la presse, dont Le Figaro, Futura-Science (modifié après critiques, ce qui est une démarche saine), mais aussi le tabloïd The Mirror et des médias alternatifs militants tels que Réseau International ou GMWatch.

Inaugurons pour l’occasion un nouveau format de billet, qui va consister à pérenniser des échanges qui ont lieu sur Twitter, et seraient autrement très rapidement noyés dans la masse de messages courts postés sur la plateforme. Le texte suivant est donc une reprise approuvée du propos de Matadon et des commentaires pertinents qui en ont été faits sur Twitter, augmentée de sources et précisions supplémentaires en co-écriture avec Matadon.

Lire la suite

Combattre la #FakeScience dans les médias

« Ces faits durs et froids sont vraiment impressionnants. Mais on se demandait si vous ne pourriez pas mettre du bullshit réconfortant à la place ? »

« Quel rôle devraient jouer les scientifiques dans la critique de la pseudoscience, fake science et mauvaise science présentée dans les médias populaires ? »

C’est la question que se sont posés A. D. Thaler et D. Shiffman dans un article publié en 2015 dans la revue scientifique Ocean & Coastal Management. [1]

Faisant le constat d’une libéralisation de l’accès à l’information avec l’avènement des réseaux sociaux, les auteurs de cet article se sont effectivement demandés comment les scientifiques professionnels pouvaient, ainsi débarrassés des Lire la suite

Des nouvelles des OGM dans le Figaro

Saviez-vous que ces photos très connues ne démontrent rien scientifiquement, et pourraient tenir de la maltraitance animale ?

En France depuis quelques jours au moment où ce billet est écrit (le 07 juillet 2018, entre deux victimes de la rougeole), le sujet des OGM fait à nouveau surface. En effet, le journal « le Figaro » revient sur une très fameuse étude de 2012 à ce propos. Fait suffisamment rare pour être marquant : le journal s’intéresse à la science derrière la controverse publique en parlant de la faiblesse de l’étude originale, de l’impossibilité d’en répliquer les résultats, et par voie de conséquence, de ses résultats probablement Lire la suite

Revue de blogs – 09/04 au 15/04/2018 : #FakeMedicine, Gardasil, Liberté d’expression et des illustrations sceptiques

buzyn

Je vous propose un petit tour non exhaustif de la semaine de la blogosphère sceptique. N’hésitez pas à suivre ces blogueurs sur les réseaux, et à dévorer (avec esprit critique) leur contenu. La langue originale des billets est indiquée entre parenthèses.

Lire la suite

Revue de blogs – 19 au 25/03/2018 : #FakeMed, apithérapie, rhétorique et OGM Bt.

L’apipuncture consiste à faire de l’acupuncture en utilisant la piqûre d’abeilles vivantes.

Je vous propose un petit tour non exhaustif de la semaine de la blogosphère sceptique. N’hésitez pas à suivre ces blogueurs sur les réseaux, et à dévorer (avec esprit critique) leur contenu. La langue originale des billets est indiquée entre parenthèses.

La Menace Théoriste : FakeMed – Médecines alternatives et sophismes dans les médias. (Français)

Le 18 mars 2018, 124 médecins ont co-signé une tribune dans Le Figaro afin d’alerter sur l’emprise des pseudo-médecines alternatives aussi bien chez nombre de professionnels de santé, mais, comme l’ont confirmé les réactions à cette tribune, également dans les médias.

La réaction probablement la plus emblématique s’est rapidement révélée être celle de Lire la suite

Glyphosate : une désinformation que vous avalez dès le matin

désinformation

L’info est tombée aujourd’hui : nos céréales matinales ainsi que plusieurs légumineuses sèches seraient envahies par le glyphosate. Le rapport Glypho 2 de Générations Futures d’où sort le scoop est repris rapidement à la radio, sur 2 chaînes TV d’information en continu et 15 journaux et magazines dont 4 au niveau national franco-belge.
Doit-on avoir peur du petit déjeuner ? A-t-on empoisonné nos enfants et nos proches pendant tout ce temps ? Non.

Avons-nous déjà employé quasiment mot pour mot cette introduction l’année dernière ? Bien entendu, oui. Et on ne va pas s’arrêter là.

Lire la suite

Évaluations des OGM : y a-t-il un journaliste dans l’avion ? (~15 min)

mixremix
Hommage à Mix & Remix

Too Long; Won’t Read :

  • L’étude menée par Robin Mesnage et récemment parue dans Scientific Reports, dont les résultats bruts semblent scientifiquement corrects, est truffée de coquilles entre autres dans ses conclusions.
  • Son introduction ainsi que les conflits d’intérêts non déclarés tendent à décrédibiliser davantage ces travaux.
  • La communication que propose Stéphane Foucart (le Monde) sur le sujet est très partiale et manipulatrice.
  • D’autres exemples très récents laissent à penser que les résultats scientifiques sont dévoyés par le traitement des médias dominants.

Lundi 19 décembre, le journal scientifique open-access Scientific Reports a publié les derniers travaux de Robin Mesnage et son équipe (Gilles-Eric Séralini et Michael Antoniou sont fréquemment ses co-auteurs) sous le titre An integrated multi-omics analysis of the NK603 Roundup-tolerant GM maize reveals metabolism disturbances caused by the transformation process.
Je laisse tomber dès maintenant les figures de styles et le suspense, il y a un certain nombre de problèmes avec cette étude. Je ne me serais pas fendu d’un billet sur le sujet s’il n’y avait que ça ; des papiers incomplets et entachés d’idéologie, on peut en trouver d’autres et celui-ci n’apporte rien de plus que ce qu’on a déjà pu détailler à propos d’autres mauvais travaux dans d’autres billets.

Non, la raison qui motive le texte que vous lisez actuellement, est la communication du Monde au sujet de la parution de l’étude, et en particulier l’article du 20 décembre signé par Stéphane Foucart et Clémentine Thiberge. Sur le moment, j’avais très envie de rédiger un brûlot rageur et pester sans retenue contre le journalisme moderne ou la qualité honteuse de la vulgarisation scientifique dans les médias dominants. En fin de compte, j’ai choisi de plutôt proposer un triste constat que voici.

Lire la suite