Revue de blogs – 23/04 au 30/04/2018 : Peinture coupe-faim, chasse aux fantômes, allaitement et autisme


Je vous propose un petit tour non exhaustif de la semaine de la blogosphère sceptique. N’hésitez pas à suivre ces blogueurs sur les réseaux, et à dévorer (avec esprit critique) leur contenu. La langue originale des billets est indiquée entre parenthèses.

Curiologie : Pink is the new bullshit (Français)

Florian Gouthière alias le curiologue, journaliste scientifique pour le Magazine de la santé et Allo Docteurs, blogueur membre du Café des Sciences, réagit à une annonce surprenante : la star Kendall Jenner repeint sa chambre en rose “baker-miller” afin de profiter des effets scientifiquement prouvés de cette couleur sur la faim.

Pour cela, il revient aux origines de cette affirmation sensationnelle Lire la suite

La guerre des vaccins : entre peurs et persuasion.

Couverture du journal Science, avril 2017.

[Niveau : facile] (~2200 mots / ~12 mins) Les vaccins sauvent des vies, mais quelle est la meilleure façon de le communiquer aux parents inquiets pour leurs enfants ?

Le volume d’avril 2017 de la revue scientifique américaine Science comporte un dossier sur les vaccins, non pas sous l’angle de l’infectiologie, mais sous celui du scepticisme, à savoir à l’aune de l’antivaccinisme [1]. On y lit d’ailleurs abondement Paul Offit, sceptique bien connu. Les différents articles de ce dossier sont accessibles librement, mais sont bien entendus rédigés en anglais. Ces articles reviennent notamment sur la quantification de l’effet clairement bénéfique de l’introduction vaccinale illustrée par le cas états-unien [2] ; sur quelques mythes antivaccinaux parmi les plus répandus au premier chef desquels ceux portant sur le ROR depuis 1998 et la fraude Wakefield [3] ; sur les risques réels et fantaisistes de la vaccination (massivement favorables à la vaccination) [4] ; et sur la manière de communiquer des informations scientifiquement fondées (aka non anxiogènes) sur la vaccination comme sur d’autres sujets de déni scientifique (changement climatique, OGM, darwinisme…) [5].

C’est sur cette dernière partie, par Kai Kupferschmidt, que nous allons revenir ici en la synthétisant pour le public non anglophone et en y ajoutant quelques informations marginales. Lire la suite

Vaccins : un scandale français ? Le dossier rougeole. [Difficulté : moyenne] (2000 mots – 12 mins)

le-nabot

Too Long ; Won’t Read …

  • Les populations qui bénéficient le mieux et depuis le plus longtemps de la vaccination sont celles qui s’en méfient le plus
  • La vaccination est très efficace
  • La vaccination est extrêmement sûre
  • La vaccination permet de sauver des millions de vies chaque année
  • Le rôle des communautés non vaccinées est moteur dans les flambées épidémiques actuelles empêchant l’élimination des certaines maladies comme la rougeole

Il y a quelques jours a été publiée une étude dans le journal EBioMedecine à propos de la vaccination. Cette étude portait sur la perception de la vaccination, en termes d’efficacité, de sécurité, et de compatibilité avec les croyances religieuses des personnes interrogées, auprès d’un large public de répartition mondiale (plus de 65 000 personnes dans 67 pays). [1]

Les résultats de cette étude sont extrêmement instructifs. Et édifiants.

Il est possible de les résumer ainsi :

  • Globalement, la confiance dans les vaccins est positive
  • Il y a néanmoins une forte variabilité selon les pays et les régions du monde
  • Le Bangladesh, l’Iran et l’Équateur présentent le plus haut niveau de confiance dans l’importance de la vaccination
  • 7 pays sur 10 parmi ceux ayant la plus faible confiance dans la vaccination sont européens
  • Les pays avec le plus haut niveau d’éducation et de bons accès aux soins sont aussi ceux ayant le plus faible taux de confiance dans la vaccination
  • La France est le pays du monde ayant la perception de la vaccination la plus négative, avec 41% de sondés en désaccord avec la proposition « les vaccins sont sûrs » (contre 13% au niveau mondial)

Cette étude, la plus large jamais réalisée en ce sens, met en avant de manière criante la défiance des populations occidentales, en particulier d’Europe de l’Ouest et de la France, à l’égard de la vaccination. Cette défiance est d’autant plus surprenante que ce sont globalement les populations qui ont le plus rapidement et le plus efficacement bénéficié de la vaccination dans l’histoire des avancées médicales. Lire la suite

[Trad] Qui sont ces risques qui sifflent sur nos têtes ? Pesticides, vaccins et autres produits chimiques [difficulté : moyenne] (3000 mots ~ 20 mins)

Penchons nous ensemble sur ces risques dont on entend tant parler dans les médias et à la machine à café.

risk
Non, cette illustration n’est pas si hors sujet que ça : les risques sont omniprésents et les évaluer, c’est avant tout éviter les écueils des probabilités.

Ce billet est une traduction de l’article de The Logic of Science datant du 7 Mars dernier. Je reviendrai certainement sur la notion de risque et comment elle se traduit dans la réalité dans une future parution,  mais cet article est une première approche très pertinente et claire qu’il m’a semblé intéressant de relayer, sur les conseils avisés de Plasmodioum.

Nous sommes constamment bombardés par les médias d’annonces telles que « une nouvelle étude affirme que la substance X augmente les risques de Y de 100 % » ou encore « faire X double la probabilité d’avoir Y ». Mais que signifient réellement ces nombres ? Nous, en tant qu’humains, sommes très mauvais en ce qui concerne l’évaluation des risques, et la perception qu’on en a les amplifie beaucoup – ou parfois au contraire, les néglige dramatiquement. Une part du problème vient de la manière dont on parle des risques. Lire la suite

Pensée unique : La publication scientifique est-elle interdite aux dissidents ? [Difficulté : facile] (4500 mots / ~20 mins)

Des bactéries, La Main du Créateur, l’homéopathie qui marche, et autres OGM-poisons…

J’ai récemment traduit un billet de Massimo Pigliucci car il parlait de l’accusation de scientisme qui est souvent assénée par des tenants de pseudosciences (ici l’homéopathie) à l’endroit de personnes leur demandant de se conformer aux standards scientifiques de base. Matt McOtelett me faisait remarquer que ce billet était aussi une excellente illustration de l’inanité d’une autre accusation généralement partagée par différents tenants : celle de la publication scientifique aux ordres, verrouillée, interdite d’accès aux chercheurs dissidents vis à vis du consensus scientifique admis.

En effet, lors de n’importe quelle discussion que vous pourrez avoir avec un tenant, que ce soit un internaute lambda qui a vaguement intégré la croyance que les OGM, les pesticides, le gluten et les vaccins, c’est poison, ou un militant violent du milieu associatif, il vous sera retourné qu’on ne peut faire aucune confiance au consensus scientifique, car il ne reflète de toute façon qu’une pensée unique qui ne tolère pas les avis contraires. Bien entendu, selon la croyance des tenants auxquels vous serez confronté, cette pensée unique pourra être diamétralement opposée : un anti-RCA ? bien entendu que la publication scientifique reflète la pensée unique gaucho-bobo-décroissante du moment ! un anti-OGM ? Bien entendu que la publication scientifique représente la pensée unique ultra-capitalo-scientiste du moment !

Il n’en allait pas autrement dans le billet de M. Pigliucci, où les contradicteurs scientifiques (dont Pigliucci) des homéopathes étaient accusés d’être des scientistes fascistes conformément à la pensée dominante en science. Pour rappel, Pigliucci et Smith ne demandaient qu’une chose : que les critères basiques de scientificité soient appliqués systématiquement en sciences biomédicales, notamment en ce qui concerne l’homéopathie dont ils rappelaient ici que non contente de violer l’éthique, elle besognait aussi salement la méthode scientifique. Lire la suite

Comprendre le principe de vaccination [difficulté : facile] (1100 mots / ~ 5 mins)

Figure 1 Une cellule immunitaire vue par microscopie électronique (wikipédia)

Pour comprendre sereinement et de manière éclairée le principe de la vaccination, et ainsi éviter les travers de l’anti-vaccinisme, voici une courte et simple présentation des principes sur lesquels repose la vaccination. Lire la suite