À propos

« Et alors qu’Elle s’avançait fendant la foule des savants et des sots, tous s’inclinèrent avec grande déférence. Voyez, pourceaux, la Théière Cosmique !  »

Le Créateur de ce blog n’est spécialiste en rien, ignorant en tout, et n’a aucune autorité à faire valoir.

Oh, et il ne déclare aucun conflit d’intérêt.

Matt McOtelett déclare n’avoir aucun conflit d’intérêts d’ordre financier, familial ou amical concernant les sujets traités sur ce blog.

 

contact : latheierecosmique@gmail.com

13 commentaires sur “À propos

  1. Bonjour,
    J’ai atterrie sur votre site via les réseaux sociaux et j’ai du mal à croire que vous n’êtes spécialiste de rien…et il y a parfois beaucoup d' »autorité » dans vos articles ce qui du coup m’a empêché d’en continuer la lecture parfois, dommage… Et le fait que vous restiez caché ne peut que rendre suspecte votre apparente neutralité rationnelle et rigoureuse 😉 Je vous imagine assez bien derrière votre ordinateur à disséquer des données mais peut-être que je me fourvoie totalement…bonne continuation en tout cas.

    J'aime

    • Bonjour lanourrice,

      merci de l’intérêt que vous portez à ce blog. J’espère que vous y reviendrez.

      Pourriez-vous donner un exemple d’argument d’autorité sur lequel je me reposerais dans l’un de mes billets svp ? Et a priori, plutôt mon autorité à moi, puisque c’est de cela dont il est question ici. J’y fais normalement attention, mais même dans les traductions que je propose d’articles écrits par des blogueurs sceptiques anglophones, il n’y a pas de tels sophismes, ou alors c’est qu’ils ne pratiquent pas le scepticisme scientifique. Mais encore une fois, je veux bien un exemple qui m’aurait échappé, pour améliorer la qualité de ce blog.

      L’anonymisation a plusieurs raisons. D’abord, pour justement m’interdire de facto à moi même tout recours à l’argument d’autorité. Je ne revendique aucun titre académique, aucune spécialité, et aucun contradicteur ne se sentira ainsi obligé de se censurer lui même au prétexte que je serai apparemment plus spécialiste que lui. Seuls les arguments comptent, et uniquement les arguments. Dans une démarche honnête et rationnelle, ceux-ci doivent être exhaustivement présentés sans sélection biaisée, et logiquement articulés dans un ensemble cohérent.

      Si, et seulement si, les données présentées se révélaient honteusement fabriquées ou falsifiées, si des failles de logique apparaissaient de manière trop systématique ou camouflées de manière fallacieuse à grand renfort de sophismes, alors vous pourriez légitimement poser la question de l’identité. Est-il qualifié ? Est-il en conflit d’intérêt ? Avant toute démonstration d’erreurs systématiques, les informations concernant mon identité n’ont strictement aucune valeur argumentative, ni dans un sens, ni dans l’autre. Une information demeure clairement : je n’ai aucun conflit d’intérêt d’aucune sorte à déclarer, même mineur. Information rassurante s’il en est, mais finalement je pourrais très bien les cacher, ces conflits d’intérêt, et nous ne serions pas plus avancés. Le seul moyen de me donner le moindre crédit est d’interroger mes arguments, que je peux très bien réviser si on m’indique des erreurs factuelles.

      Par ailleurs, je pourrais présenter un faux profil pour satisfaire les esprits suspicieux, en plus de simplement mentir sur mes déclarations d’intérêt. On en reviendrait au point précédant : seuls les arguments comptent pour déterminer la robustesse et l’honnêteté d’un propos.

      L’identité de l’auteur est hélas trop souvent l’occasion de beaux sophismes pour les esprits malins :

      – Il est spécialiste de X ? : ok je refuse d’entendre ce qu’il a à dire sur Y car il n’y connait rien
      – Il est spécialiste de Y ? : ok je refuse d’entendre ce qu’il a à dire sur Y car il ne fait que défendre sa chapelle de toute façon
      – Il est jeune ? : ok, je refuse d’entendre ce qu’il a à dire car il n’a pas d’expérience
      – il est vieux ? : ok, je refuse d’entendre ce qu’il a à dire car c’est un dogmatique de la vieille école
      – …
      Encore et toujours, on en revient à la seule chose qui a de la valeur : les arguments.

      Enfin, en dehors de ce principe, il y a une raison plus terre à terre à cet anonymat. En effet, on trouve sur le net à la conjonction de tous les thèmes abordés sur ce blog (tendances New-Age, sectarisme, conspirationnisme, fanatisme religieux, rejet de la science…), des personnes très engagées pour les défendre. Cet engagement s’illustre régulièrement bien au delà du simple militantisme verbal : insultes de toutes sortes (sans aucune autre forme d’argumentation), diffamations gratuites, harcèlement personnel, appels à la violence physique, vandalisme, et enfin, agressions physiques. Une méthode consiste également pour certains tenants très en vue de positions pseudoscientifiques, d’agiter la menace de procès en diffamation (qui restent des menaces en l’air tant qu’on reste sur le terrain des preuves scientifiques, mais ils espèrent néanmoins ainsi inspirer la peur et faire taire les esprits sceptiques). L’anonymat est un moyen de limiter ces dommages.

      J'aime

  2. Comme je ne maîtrise absolument pas la rhétorique et que je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer à ma réponse, je dirai juste que s’il y a ici un argument d’autorité omniprésent c’est celui de la suprématie de la preuve scientifique à partir d’études dont vous semblez omettre qu’elles sont faites par des hommes dans un contexte historique et que pour embrasser la totalité d’une question scientifique je ne pense pas qu’il faille s’intéresser uniquement à ce qu’en dit la science 😉 … Je suis tombé sur ce texte récemment http://data.over-blog-kiwi.com/1/47/73/60/20150526/ob_acce41_lancet-11-avril-2015-edito-dr-richard.pdf. Je vous en souhaite bonne lecture. Pour l’anonymat je le comprends mais néanmoins vous n’êtes pas non plus une abstraction. Un certain nombre de questions scientifiques vous touche et non sans raison, pour moi il y une certaine honnêteté intellectuelle à dire d’où l’on parle. Je ne vous demande pas de donner votre adresse et votre vrai identité, juste de dire ce qui vous motive et participe à vos convictions …;-)

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour lanourrice 🙂

      « Je ne vous demande pas de donner votre adresse et votre vrai identité, juste de dire ce qui vous motive et participe à vos convictions …;-) »

      La promotion de la Raison et de l’esprit critique.

      Le titre et le sous-titre de ce blog en sont le manifeste criant.

      De fait, cette posture intellectuelle est hostile à toute forme de rhétorique et s’applique à combattre ce type de raisonnement fallacieux.

      Le recours au consensus scientifique est exactement contraire à l’argument d’autorité. Pour rappel :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Argument_d%27autorit%C3%A9

      Le consensus scientifique se repose uniquement sur son contenu, fruit de l’articulation logique de toutes les données acquises à un instant t sur un sujet de la manière la plus objective possible par des milliers de scientifiques à travers le monde, travaillant indépendamment les uns des autres et acceptant de soumettre leurs résultats à la critique acerbe de la communauté.

      La méthode scientifique et ses productions connaissent différents biais, tout est toujours perfectible. Il n’en demeure pas moins que la manière la plus objective que nous avons actuellement de comprendre le monde qui nous entoure, c’est la méta-analyse, tout au sommet des différents degrés de publications scientifiques classées en fonction de leur valeur de preuve objective. Une étude de cas, même s’il s’agit d’une étude scientifique et qu’elle est très bien conçue, est par exemple tout en bas de cette échelle de valeur de preuve en science. Il ne s’agit donc pas d’aduler tout ce qui est « scientifique », mais de reconnaître la manière la plus objective de créer de la connaissance fiable.

      L’article que vous citez montre bien que l’auto-critique est de règle dans la construction de la science. Et paradoxalement, ce commentaire qui vient d’une des revues scientifiques les plus prestigieuses car plaçant précisément au pinacle la méthode scientifique et le consensus, n’a aucune valeur scientifique : c’est un commentaire. Il y a donc tout à la fois auto-critique, auto-correction, et reconnaissance de différents degrés de preuve lors de l’élaboration patiente du consensus scientifique.

      A ce propos je vous recommande la lecture de ce billet :

      https://latheierecosmique.wordpress.com/2015/03/26/trad-pourquoi-vous-ne-devriez-pas-croire-a-cette-etude-medicale-ultra-recente/

      qui décrit justement ce que je viens d’expliquer. Je vous recommande les articles John Ioannidis, qui est très connu pour ses études évaluant rigoureusement la valeur de la production scientifique, notamment :

      http://journals.plos.org/plosmedicine/article?id=10.1371/journal.pmed.0020124

      Au bout du compte, aussi imparfaite soit-elle, et au gré de ses perfectionnements, cette méthode surpasse effectivement toutes les autres dans l’appréhension de l’univers qui nous entoure. Et dans cette méthode, il n’est pas question de se reposer sur l’autorité de ceux qui façonnent le consensus. Ce dernier étant un immense édifice collectif, ce recours est de toute façon impossible. Si vous connaissez de meilleures méthodes, je veux bien les connaître.

      A propos des différents degrés de preuves scientifiques, cette vidéo de La Tronche en Biais :

      J'aime

      • Je rejoins la nourrice. Quand tu dis qu’il y a consensus, c’est un argument d’autorité qui ressort d’ailleurs dans la majorité des articles que j’ai lu jusqu’à présent sur la théière. Un consensus, c’est juste une majorité de scientifiques qui interprètent des données d’une certaine façon. Mais la majorité peut très bien avoir tort, surtout en science. Exemple: Einstein et l’éther. Par ailleurs, il ne suffit pas de dire qu’il y a consensus, il faut le démontrer. Ce n’est pas quelque chose que l’on peut affirmer comme ça à l’emporte-pièce et circulez, y a rien à voir. Comment peut-on affirmer qu’à un moment donné, une idée fait consensus scientifique ?

        J'aime

  3. Bonjour,

    Je souhaitais juste vous remercier pour votre travail vraiment très intéressant et très instructif (et très bien amené également), j’ai appris plein de choses ! 🙂

    J’ai toujours aimé et cru aux sciences mais les tourbillons médiatiques que sont des sujets comme les OGM, la vaccination etc … , ne permettent pas de réellement se faire un avis.

    Ainsi si vous avez des sites intéressant à me recommander en matière de science je suis preneur ! (tel que http://www.skepticalscience.com/ que je ne connaissais pas)

    PS : https://fr.wikipedia.org/wiki/Consensus_scientifique
    -> il serait intéressant de faire quelque chose à ce sujet ! 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Salut Plasmodium,
    Je ne découvre ce site qu’aujourd’hui…
    Il faut un début à tout.
    C’est le müesli qui m’y a amené.
    Oser s’en prendre au petit déjeuner de mon enfance en Suisse alémanique…
    GF y trouve des pesticides et lui enlève son umlaut.
    Très bien cet article (le vôtre).
    Intrigué par le nom du site je suis venu voir l’à propos.
    « théière cosmique »
    Je pensais y voir une allusion à la théière d’Atkins évoquée dans un article ancien de Dawkins dans Forbes.
    Les références à une théière ne sont ici pas expliquées.
    La citation en exergue (si c’en est une) m’est inconnue et n’est pas référencée.
    Ma curiosité me pousse à vous poser la question.
    J’en profite pour dire que ma première impression est excellente.
    Et ce au delà du plaisir de la lecture de cet article à l’heure du petit-déjeuner.
    Pourquoi ?
    Parce qu’un bon marqueur de sérieux en matière d’interface entre science, techniques, et société, consiste à aller lire d’une part ce que l’on dit sur le climat et d’autre part ce que l’on dit sur les OGM (et les pesticides).
    Vous avez, en ce qui me concerne, réussi à passer brillamment ce test.
    Je peux donc commencer à aller lire le reste 😉
    Bonne journée,
    Rafi

    J'aime

    • Bonjour Rafi,

      Désolé, je ne prends connaissance de votre commentaire que maintenant et de manière tout à fait fortuite.

      Merci beaucoup de votre commentaire qui me fait très plaisir.

      Oui, le test « OGM-RCA » est aussi sensible que spécifique et facile de mise en œuvre concernant l’évaluation d’un contenu scientifique, et je l’utilise également en première intention lorsque je veux déterminer le sérieux global d’un tel contenu 🙂

      La Théière Cosmique fait référence à la théière de Russell et au principe de charge de la preuve, selon lequel ce n’est pas au sceptique de réfuter les allégations invérifiables du croyant, mais à ce dernier d’apporter les preuves de ses affirmations. Dans l’analogie originale, la théière tournait autour du soleil. Mais le principe reste le même en imaginant qu’elle tourne autour de Pluton. Je pense que c’est effectivement cela qu’avait en tête Peter Atkins 🙂

      Il est à noter que nous sommes pour l’instant deux auteurs sur LTC. Moi même, qu’on peut très modestement appeler « Le Créateur », et mon acolyte, Matt McOtelett, qui a en l’occurrence commis le billet sur le muesli qui vous a amené ici.

      A vot’ service

      J'aime

  5. Bonjour,

    Un grand bravo pour votre site que je découvre tardivement. Pour la petite histoire je suis arrivé ici suite à mon désarroi ressenti en découvrant le monde des « platistes » (ceux qui croient que la terre est plate, pour ceux qui l’ignore) Et de fil en aiguille je suis arrivé à me poser des questions sur mes propre croyances de m’apercevoir que l’on peut être facilement infecté par quelques idées reçues. Merci de nous aider à y voir un peu plus clair.
    Encore bravo
    Au plaisir de vous lire.

    J'aime

  6. Bonjour,
    Je découvre votre blog et vous félicite pour son contenu et pour son esprit.
    Une remarque tout de même.
    Vos articles mettent en avant le raisonnement scientifique — les faits — face à diverses croyances généralement infondées. Je souscrits volontiers à cette démarche mais je dois tout de même en souligner les limites.
    Il me paraît indispensable de faire la différence entre vérité et vérité scientifique. Ce qui est « vrai » ne l’est qu’à l’intérieur d’un cadre de référence. La science en est un, la superstition en est un autre.
    L’humain est un être 100 % subjectif dont le cerveau INTERPRÈTE les informations qui lui sont communiquées par l’intermédiaire de ses sens. Dès lors, toute notion, toute valeur est interprétation.
    Les appareillages scientifiques, aussi sophistiqués soient-ils, puisqu’ils sont conçus par l’être humain, ne mesurent rien d’autre que sa propre subjectivité.
    Une montre ne mesure le temps que parce que les humains possèdent la capacité à découper le réel en tranches de durée. Pour une coccinelle, une montre n’est qu’un obstacle à contourner…
    Il faut donc replacer la démarche scientifique dans son cadre de référence et bien se garder de proclamer en son nom, je ne sais quelle vérité absolue, valable pour tous. Une vérité scientifique est vraie dans le cadre de la science mais la science, à son tour, n’est qu’un cadre de référence à l’intérieur duquel les humains ont choisi de décrire le réel. Tout comme l’est la superstition…
    Sinon, nous sommes dans un débat d’idées, croyance contre croyance, j’ai raison-tu as tort, stérile et ô combien étriqué.
    Bravo donc mais prudence également 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s