[Trad] Scientisme et promotion des sciences

Ce billet est une traduction d’un texte rédigé en anglais par Fallacy Man sur le blog The Logic of Science le 1er août 2018.

Si vous parcourez les commentaires sur ce blog ou la page Facebook associée, ou les réactions à n’importe quelle autre contenu pro-science, vous trouverez rapidement des accusations de « scientisme ». En effet, parmi ceux qui aiment être en désaccord avec les résultats scientifiques, cela semble être devenu un joker qu’ils utilisent pour rejeter tout élément de preuve ou argument qui entre en conflit avec leurs idées préconçues. Les gens semblent penser que le fait de qualifier leur adversaire de scientiste est un substitut valable à la présentation de preuves réelles pour consolider leur position. De plus, au moins dans les cas que j’ai personnellement observés, cette accusation revient souvent à commettre le sophisme de l’homme de paille en caricaturant soit le scientisme, soit les affirmations des défenseurs de la science. Néanmoins, il est très facile d’être négligent dans notre façon de formuler les choses et de faire par inadvertance une déclaration qui a l’apparence du scientisme, même si ce n’était pas l’intention. Par conséquent, je voudrais parler brièvement de ce qu’est et n’est pas le scientisme. Lire la suite

[Trad] Remplacer des traitements contre le cancer basés sur la science par des traitements « alternatifs » accroit le risque de mourir du cancer

Figure extraite de Johnson et al., 2018, montrant le taux de survie différentiel entre les patients recourant uniquement aux thérapies conventionnelles et ceux recourant aux thérapies alternatives et au moins une thérapie conventionnelle. Le taux de survie du second groupe est nettement inférieur.

Ce billet à été posté en anglais par Fallacy Man sur le blog The Logic of Science le 21 juillet 2018.

Le cancer est une maladie vraiment terrible, et bien que nos capacités à en traiter beaucoup de types différents ait grandement augmenté, les méthodes de traitements actuelles sont très imparfaites et présentent de sérieux effets secondaires. Ce n’est donc pas une surprise que des personnes souffrant de cancer contournent ces traitements scientifiquement fondés au profit de traitements « alternatifs » ou « complémentaires ». Après tout, qui ne serait pas séduit par les promesses d’un traitement miracle ? Le problème est que ces traitements « naturels » sont infondés, non régulés, et les choisir plutôt que la médecine basée sur la science pour traiter votre cancer augmente pour vous le risque de mourir prématurément de ce dernier. Cela a été démontré par un article publié au début de l’année et qui comparait les personnes se soignant uniquement avec des thérapies alternatives et des personnes se soignant avec des traitements conventionnels. [1] Cette étude a montré que ceux qui se reposaient uniquement sur des pratiques alternatives présentaient un taux de survie significativement inférieur aux autres. Une deuxième étude impliquant les mêmes auteurs, a récemment été publiée et confirme ces conclusions. Prenons le temps d’en parler un instant. Lire la suite

[Trad] Les personnes atteintes de cancer recourant aux thérapies alternatives ont deux fois plus de risque d’en mourir

Le cancer face au chercheur, illustration de Baptiste Cazin

Ce billet en anglais à été posté par Steven Novella sur Neurologicablog le 20 juillet 2018.

C’est la deuxième étude en un an qui s’intéresse à l’issue pour les patients atteints d’un cancer et recourant à la médecine alternative, et qui montre un effet négatif sur leur survie. Skylar Johnson, était déjà l’auteur principal de la précédente étude. Celle-ci s’était intéressée à l’utilisation de traitements alternatifs au détriment de thérapies standards, alors que la nouvelle étude s’intéresse aux patients qui ont utilisé au moins une thérapie standard.

Dans cette étude publiée dans la revue JAMA Oncology, les chercheurs ont suivi une cohorte de 258 patients qui avaient recouru à la médecine alternative, et 1032 pour qui ce n’était pas le cas. Les chercheurs rapportent ainsi : Lire la suite

Les Amish, les vaccins et l’autisme

Une famille amish du Vieil Ordre, Lancaster County, Pennsylvanie, USA. Photo George Sheldon.

 

Introduction

Lors de discussions sur les méfaits supposés de la vaccination, il est quelque fois possible d’entendre l’argument selon lequel les Amish états-uniens seraient un exemple frappant du danger vaccinal. En effet, cette communauté religieuse refusant la vaccination, l’autisme y serait inexistant. Il s’agirait là donc d’une preuve formelle de la nocivité des vaccins, à l’origine de l’autisme dans les populations vaccinées. Il s’agit en réalité d’un mythe reposant sur quatre allégations pour l’heure infondée :

– les Amish ne pratiqueraient pas la vaccination

– les Amish ne connaitraient pas l’autisme

– les vaccins causeraient l’autisme

– le nombre de cas d’autisme aurait fortement augmenté au 20e siècle

Dans la suite de ce billet, nous allons voir ce qu’il en est. Lire la suite

Des nouvelles des OGM dans le Figaro

Saviez-vous que ces photos très connues ne démontrent rien scientifiquement, et pourraient tenir de la maltraitance animale ?

En France depuis quelques jours au moment où ce billet est écrit (le 07 juillet 2018, entre deux victimes de la rougeole), le sujet des OGM fait à nouveau surface. En effet, le journal « le Figaro » revient sur une très fameuse étude de 2012 à ce propos. Fait suffisamment rare pour être marquant : le journal s’intéresse à la science derrière la controverse publique en parlant de la faiblesse de l’étude originale, de l’impossibilité d’en répliquer les résultats, et par voie de conséquence, de ses résultats probablement Lire la suite

[Trad] « La science s’est déjà trompée par le passé ! »

mad_scientist

Article publié par Emil Karlsson sur Debunking Denialism le 11 mai 2018.

Divers activistes et mouvements pseudo-scientifiques se plaignent souvent que « la science avait tort avant ». Ils font valoir que les scientifiques et les résultats scientifiques ne sont pas dignes de confiance et utilisent toute une gamme de tactiques et de clichés pour faire valoir leur point de vue.

Il existe de nombreuses façons de réfuter cette affirmation : Lire la suite

Revue de blogs – 23/04 au 30/04/2018 : Peinture coupe-faim, chasse aux fantômes, allaitement et autisme


Je vous propose un petit tour non exhaustif de la semaine de la blogosphère sceptique. N’hésitez pas à suivre ces blogueurs sur les réseaux, et à dévorer (avec esprit critique) leur contenu. La langue originale des billets est indiquée entre parenthèses.

Curiologie : Pink is the new bullshit (Français)

Florian Gouthière alias le curiologue, journaliste scientifique pour le Magazine de la santé et Allo Docteurs, blogueur membre du Café des Sciences, réagit à une annonce surprenante : la star Kendall Jenner repeint sa chambre en rose “baker-miller” afin de profiter des effets scientifiquement prouvés de cette couleur sur la faim.

Pour cela, il revient aux origines de cette affirmation sensationnelle Lire la suite