Séisme et centrales nucléaires : catastrophe médiatique

Le 11 novembre 2019, un séisme de magnitude 5.4 secoue l’Ardèche. Il provoque quelques blessés et on dénombre plus de 250 bâtiments fissurés des suites de l’événement. Mais ce qui agite le public et les médias est tout autre : deux centrales nucléaires exploitées par EDF sont en effet dans la zone touchée.

Très rapidement, on peut lire en ligne et entendre à la radio et la télévision que le séisme est au delà des spécifications anti-sismiques des deux centrales, et qu’une potentielle catastrophe a donc été évitée de peu ; en effet, la magnitude 5.4 serait supérieure au Séisme Majoré de Sécurité des centrales, d’une magnitude de 5.2.

La France est-elle passée à un cheveu d’un accident nucléaire sur son sol ? Les installations nucléaires civiles sont-elles mal dimensionnées en cas de séisme ?

NON. L’IRSN a d’ailleurs rapidement communiqué sur le sujet, en indiquant que le séisme tombait bien dans le cadre des événements sismiques pour lesquels les centrales sont prévues. Explications.

Lire la suite

DéTwitterisation : les moustiques OGM (Matadon)

Lutte anti-moustiques à Jakarta, en Indonésie. Crédit Achmad Ibrahim, AP Photo

Matadon est un Youtubeur et twittos qui traite principalement d’agriculture et de végétaux, de par sa formation en protection des plantes. Il s’est tout récemment fendu d’une série de tweets à propos d’une sombre histoire de moustiques génétiquement modifiés résistants lâchés dans la nature, issue d’un communiqué de presse douteux et relayée spectaculairement mal par la presse, dont Le Figaro, Futura-Science (modifié après critiques, ce qui est une démarche saine), mais aussi le tabloïd The Mirror et des médias alternatifs militants tels que Réseau International ou GMWatch.

Inaugurons pour l’occasion un nouveau format de billet, qui va consister à pérenniser des échanges qui ont lieu sur Twitter, et seraient autrement très rapidement noyés dans la masse de messages courts postés sur la plateforme. Le texte suivant est donc une reprise approuvée du propos de Matadon et des commentaires pertinents qui en ont été faits sur Twitter, augmentée de sources et précisions supplémentaires en co-écriture avec Matadon.

Lire la suite

Envoyé Spécial et Glyphosate: l’escalade de l’intox

Oui, nous aussi on est surpris Jamel…

Le glyphosate, principe actif de divers herbicides tels que le RoundUp, fait parler de lui fréquemment ces dernières années. Dernier épisode en date, une soirée Envoyé Spécial lui est dédiée sur la chaîne télévisée France 2 le 17 janvier 2019. Au cours des 2h de reportage, sont abordés pêle-mêle des notions de toxicité, son classement par plusieurs organismes d’évaluation, mais aussi des affaires de manipulation et des études de cas.

Avant, pendant et à la suite de l’émission, de nombreux échanges ont éclos sur les réseaux sociaux à propos des arguments diffusés ; et le 22 janvier, France Info publie alors un article de réponse aux critiques reçues. C’est cette situation de double fact-checking que nous proposons de décortiquer à présent, d’abord en reprenant les points cités par France Info puis plus largement.

Lire la suite

[Trad] Scientisme et promotion des sciences

Ce billet est une traduction d’un texte rédigé en anglais par Fallacy Man sur le blog The Logic of Science le 1er août 2018.

Si vous parcourez les commentaires sur ce blog ou la page Facebook associée, ou les réactions à n’importe quelle autre contenu pro-science, vous trouverez rapidement des accusations de « scientisme ». En effet, parmi ceux qui aiment être en désaccord avec les résultats scientifiques, cela semble être devenu un joker qu’ils utilisent pour rejeter tout élément de preuve ou argument qui entre en conflit avec leurs idées préconçues. Les gens semblent penser que le fait de qualifier leur adversaire de scientiste est un substitut valable à la présentation de preuves réelles pour consolider leur position. De plus, au moins dans les cas que j’ai personnellement observés, cette accusation revient souvent à commettre le sophisme de l’homme de paille en caricaturant soit le scientisme, soit les affirmations des défenseurs de la science. Néanmoins, il est très facile d’être négligent dans notre façon de formuler les choses et de faire par inadvertance une déclaration qui a l’apparence du scientisme, même si ce n’était pas l’intention. Par conséquent, je voudrais parler brièvement de ce qu’est et n’est pas le scientisme. Lire la suite

[Trad] « La science s’est déjà trompée par le passé ! »

mad_scientist

Article publié par Emil Karlsson sur Debunking Denialism le 11 mai 2018.

Divers activistes et mouvements pseudo-scientifiques se plaignent fréquemment que « la science avait tort avant ». Ils clament que les scientifiques et les résultats scientifiques ne sont pas dignes de confiance et utilisent toute une gamme de tactiques et de clichés pour faire valoir ce point de vue.

Il existe de nombreuses façons de réfuter cette affirmation : Lire la suite

Revue de blogs – 23/04 au 30/04/2018 : Peinture coupe-faim, chasse aux fantômes, allaitement et autisme


Je vous propose un petit tour non exhaustif de la semaine de la blogosphère sceptique. N’hésitez pas à suivre ces blogueurs sur les réseaux, et à dévorer (avec esprit critique) leur contenu. La langue originale des billets est indiquée entre parenthèses.

Curiologie : Pink is the new bullshit (Français)

Florian Gouthière alias le curiologue, journaliste scientifique pour le Magazine de la santé et Allo Docteurs, blogueur membre du Café des Sciences, réagit à une annonce surprenante : la star Kendall Jenner repeint sa chambre en rose “baker-miller” afin de profiter des effets scientifiquement prouvés de cette couleur sur la faim.

Pour cela, il revient aux origines de cette affirmation sensationnelle Lire la suite

Revue de blogs – 09/04 au 15/04/2018 : #FakeMedicine, Gardasil, Liberté d’expression et des illustrations sceptiques

buzyn

Je vous propose un petit tour non exhaustif de la semaine de la blogosphère sceptique. N’hésitez pas à suivre ces blogueurs sur les réseaux, et à dévorer (avec esprit critique) leur contenu. La langue originale des billets est indiquée entre parenthèses.

Lire la suite